Faisons le point sur les idées reçus et croyances populaire sur le tri

Vous avez très certainement déjà dû entendre ceci « De toute façon, ils remélangent tout dans la benne au moment du ramassage… » ou encore cela « Je lave toujours mes contenants sales avant de les mettre dans le bac de tri »

Parce qu’il est important d’avancer dans le bon sens, celui de l’environnement et de l’économie circulaire. Nous allons tenter d’énumérer toutes ces croyances populaires que l’on a parfois entendu autour de nous, et de rétablir enfin la vérité.


Idée reçue n°1

" Ça ne sert à rien de trier, tout fini mélangé dans le camion poubelle de toute façon "

FAUX

Quel que soit l’endroit où l’on se trouve en France, les poubelles de tri ne sont jamais collectées en même temps que les ordures ménagères.

Néanmoins, lorsqu’un bac de collecte sélective est trop mal trié, qu’il possède beaucoup trop d’erreurs de tri, il peut être refusé par les agents de collecte. Dans ce cas-là, votre bac des recyclables sera collecté lors du passage des bennes d’ordures ménagères. Il est donc important de bien connaître les consignes de tri pour éviter ce genre de situation.

Idée reçue n°2

" Je paye des impôts pour que des employés trient mes déchets. Pas besoin de le faire ! "

FAUX

Le saviez-vous ? Il n’y a que les bacs de déchets recyclables qui sont triés par matériaux. Contrairement à vos bacs d’ordures ménagères qui, eux, ne seront jamais triés ou re-triés. Vos sacs d’ordures ménagères sont envoyés directement dans des centres d’enfouissement ou d’incinération.

Ainsi, si vous ne triez pas et que vous jetez les déchets potentiellement recyclables dans votre bac d’ordures ménagères (bouteilles en plastique, emballages en papier, carton, métaux, verre etc), ils ne seront jamais recyclés.

En conclusion : personne ne fera le tri à votre place. Il est nécessaire que chacun tri ses déchets pour qu’ils soient recyclés.

Idée reçue n°3

" Le logo "point vert" signifie « recyclable » "

FAUX

Ce logo, présent sur quasiment tous les emballages, signifie simplement que l’entreprise qui commercialise le produit s’acquitte d’une contribution pour soutenir la filière du recyclage.

En savoir plus

Idée reçue n°4

" Il y a trop de types de déchets différents, c’est trop compliqué ! "

VRAI et FAUX

On vous l'accorde, vue la quantité de produits différents disponibles dans nos grandes surfaces, il n'est pas simple de s'y retrouver parmis tous les types de déchets.

Sachez néanmoins que les méthodes de recyclage ont beaucoup évoluées depuis 20 ans. Dernièrement, l’Extension des Consignes de TRI (ECT) a été lancée au niveau national. Elle permet aux habitants de mettre TOUS les emballages (hors verre) dans le bac de tri et de développer le recyclage des emballages en plastique : films en plastique, pots de yaourt, barquettes… etc. De ce fait, plus aucune question à se poser si votre emballage plastique se recycle ou non.

Renseignez-vous auprès de votre collectivité et de vos consignes de tri pour savoir si votre territoire a adopté l’ECT. Généralement, dans la partie TRI SELECTIF, il est indiqué « Et tous les autres emballages en plastique ».

Un conseil : Si malgré les consignes de tri de votre territoire et vos recherches, vous ne parvenez pas à savoir dans quel bac mettre un certain type de déchet, ne prenez pas de risque et jetez le dans le bac d’ordures ménagères. Il est préférable de ne pas « polluer » le bac des recyclables en cas d’erreur. Cela ne doit toutefois pas être un prétexte pour ne rien trier :)

Idée reçue n°5

" Recycler le verre consomme trop de ressources "

VRAI et FAUX

Oui, le recyclage du verre est gourmand en énergie et en eau. Une fois collecté et trié, le verre fait l’objet d’une refonte à 1400°C avant d’être moulé pour se transformer en nouvelles bouteilles et bocaux.

Cependant, contrairement à ce que nous pourrions penser, son recyclage est largement moins impactant que sa fabrication. En effet, fabriquer du verre nécessite une quantité colossale de matière première, tel que le sable. Et on constate, depuis de nombreuses années maintenant, un appauvrissement du sable des plages de la planète entière dû à la surexploitation.

D’après le rapport annuel de CITEO, en 2016, 86% des bouteilles et flacons en verre étaient recyclés en France. C’est d’ailleurs le seul matériau, avec le métal, qui se recycle à l’infini…

Idée reçue n°6

" Ma maigre contribution ne changera rien à la situation "

FAUX

Imaginez si tout le monde se disait la même chose. Comme dit le proverbe : « Les petits ruisseaux font les grandes rivières ». C’est justement en agissant au quotidien que vous donnez le bon exemple aux autres.

Vous contribuez ainsi à faire grossir les rangs toujours plus nombreux des français qui recyclent leurs déchets. Parce que non, vous n’êtes pas seul(e), les temps changent aussi grâce à vous, et la planète saura vous remercier.

Idée reçue n°7

" Il faut laver son contenant sale avant de le mettre dans le bac de tri "

FAUX

Tout d’abord parce que les professionnels du recyclage se chargeront du nettoyage dans leur centre de tri, que celui-ci sera bien plus efficace, et qu’en outre, il est inutile de gaspiller de l’eau. Cette pratique est donc particulièrement contre-productive.

Pensez simplement à trier vos contenants lorsqu’ils sont totalement vides. Inutile de les laver, il suffit de bien les vider.

Idée reçue n°8

" Il ne faut pas trier les bouteilles d’huile car cela souille les autres matières "

FAUX

Tout comme les autres emballages gras (les bouteilles de sauce, boîtes à pizzas etc.), ces déchets sont aujourd’hui recyclables. Ce qui n’était pas le cas il y a quelques années. Comme quoi, une information non mise à jour devient très vite une fausse idée reçue !

Quant au fait qu’il risque de souiller les autres emballages, là aussi, les technologies des centres de traitement ont évoluées et cela n’est plus un problème dans la majorité des cas.

Pensez néanmoins à trier vos bouteilles d’huile, autres contenants et emballage lorsqu’ils sont totalement vides. Et il est inutile de les laver.

Par exemple : videz bien vos restes de pizza avant de mettre le carton dans le bac de recyclage. Ce n'est pas un problème si le carton possède quelques tâches d'huile. Ou encore, utilisez entièrement votre bouteille d'huile, puis fermez la avec son bouchon avant de la déposer dans votre bac de recyclage.

Idée reçue n°9

" Réutiliser plusieurs fois ma bouteille d'eau en plastique est bon pour l'environnement "

VRAI et FAUX

Oui. Réutiliser ses contenants est une très bonne pratique pour l’environnement. Cela permet d’éviter d’utiliser de nombreuses ressources naturelles pour en fabriquer de nouveaux.

Néanmoins, en ce qui concerne la réutilisation des bouteilles en plastique, il y a quelques précautions à prendre. Si vous la réutilisez à de trop nombreuses reprises, le plastique finira par se désagréger dans l'eau et libèrera des solvants toxiques susceptibles d’être nocifs pour la santé. C’est aussi pour cela que la présence de plastique dans les océans est extrêmement inquiétante pour l’environnement mais également pour la santé de l’Homme.

Nous vous conseillons donc d’opter pour une bouteille en inox ou en verre. Il est aujourd'hui facile d’en trouver dans les commerces. L’avantage est que ces matières sont très résistantes à l’abrasion par le temps et l’utilisation. De plus, aujourd’hui, les bouteilles en inox sont très légères, contrairement au verre, on vous l’accorde.

Idée reçue n°10

" Il faut mettre ses emballages reyclable dans un sac fermé, c'est plus pratique pour le tri dans les centres"

FAUX

Cela complique énormément la séparation des matières en centre de tri. Le simple fait de devoir ouvrir le sac pour le vider de son contenu nécessite des moyens humains, matériels et financiers. De plus, le sac que vous utilisez est très souvent non valorisable. Ne vous prenez pas la tête, triez toujours en vrac dans votre bac de recyclage.

De plus, très souvent, lors des collectes, si un sac plastique fermé est présent dans le bac de tri, ce dernier sera totalement refusé.

Cependant, dans certaines régions de France, le tri des déchets s’effectue dans des sacs mis spécialement à disposition. Les centres de traitement concernés ont été spécialement conçus pour la collecte et le traitement en sac.

Idée reçue n°11

" Il faut enlever tous les bouchons avant de trier les contenants "

VRAI et FAUX

S’il s’agit de bouchons en plastique (de vos bouteilles d’eau par exemple), laissez les bien vissés dessus. Ils sont parfaitement recyclables. Les océans vous remercieront de ne pas les laisser trainer dans la nature.

S’il s’agit des couvercles métalliques de pots à confiture par exemple ou de capsules de bouteilles : il est préférable de les enlever et de les mettre dans votre bac de recyclage. Mais un oubli ne posera pas de problème.

S’il s’agit de bouchons en liège (non recyclables), il est nécessaire de les enlever. Vous pouvez les ramener au caviste le plus proche de chez vous. Vous pouvez également les réutiliser pour de la décoration comme dans cet exemple. Sinon vous pouvez les jeter dans votre bac d’ordures ménagères.